Photo Coup de Coeur de CP
Somniun par Epsilon
(Voir toutes les photos CDC)











Thèmes photo du Mois :

du 1er au 30 Septembre : Sécheresse
du 1er au 31 Octobre : Nuages

 
Pseudo :
Mot de passe : 
Enregistrer mes identifiants

(Identifiants perdus ? Cliquez ici !)

> INSCRIPTION GRATUITE ! <
FIL INFO : 
 
 

<<< Retour
Bas de page >

autre histoire ...(5)...
Auteur : phiam
Postée le : 2019-09-29 23:42:12



  Appareil : NC - NC
Ouverture : NC - Vitesse : NC - ISO : NC - Focale : NC


 
1


10 commentaires

POUINY


Messages : 2198
Ville : SAINT MAUR DES FOSSES (94)
Pays : FRANCE


Contacter ce membre
Posté le 2019-09-30 09:18:39 [Signaler un abus]

Un mariage... Une plage... La mer... Derrière ce rideau qui semble séparer le présent du passé...
Une photo baignée de nostalgie


curieuxdenature


Messages : 1295
Ville : houplines (59)
Pays : france


Contacter ce membre
Posté le 2019-09-30 10:23:52 [Signaler un abus]

L'auteure, sous la perception de voiles de cérémonie, nous dévoile que l'enjeu du mariage pour tous ainsi qu'une évolution des mœurs accompagnée de celle des mentalités, ont changés la représentativité visuelle du mariage. Ce cliché présenté comme une affiche déchirée, arrachée, laisse apparaitre la perplexité de l'auteure par rapport a ce contrat d'engagement de vie a deux et pour moi l'apparente plutôt a donner une légitimité publique aux couples qui se marient, plutôt que de célébrer un acte d'amour. L'océan qui image la longévité dans la durée d'un mariage, n'est ici que l'ombre de lui meme : ce qui est très représentatif de notre société actuelle : génération kleenex : je prends , je jette.


ChB


Messages : 1405
Ville : La Rochette (16)
Pays : France


Contacter ce membre
Posté le 2019-09-30 10:32:52 [Signaler un abus]

Derrière ses paupières closes pour se fermer au monde qui l'entoure, le rideau de tulle dansait au gré du vent du large sur le fond noir de son imaginaire. A travers la trame vaporeuse se dessinaient les souvenirs des temps heureux. Ceux où il l'avait rencontrée sur cette plage dorée. Un seul regard avait suffit pour déclencher un Amour profond qui ne l'avait jamais quitté. Pourtant,il n'avait jamais osé le lui avouer malgré d'autres rencontres fortuites.
Aujourd'hui, seul dans sa carrée sordide, L'Etranger noie sa solitude dans les profondeurs de ses désirs inassouvis.


Pour visualiser les 7 autres commentaires rattachés à cette photo
ou poster vous-même un commentaire, vous devez vous identifier...

Pseudo :
Mot de passe :
Enregistrer mes identifiants
Vous n'êtes pas encore inscrit ? Cliquez ici !

Copyright © 2006 Abricot Média SARL. Tous droits réservés