Photo Coup de Coeur de CP
lever de soleil sur toile d'araignée légèrement par Zornage
(Voir toutes les photos CDC)











Thèmes photo du Mois :

du 1er au 30 Septembre : Sécheresse
du 1er au 31 Octobre : Nuages

 
Pseudo :
Mot de passe : 
Enregistrer mes identifiants

(Identifiants perdus ? Cliquez ici !)

> INSCRIPTION GRATUITE ! <
FIL INFO : 
 
 

<<< Retour
Bas de page >

voyager en couleurs ... (6 ) ... en Ouzbékistan ..
Auteur : phiam
Postée le : 2020-03-29 13:36:43



  Appareil : NC - NC
Ouverture : NC - Vitesse : NC - ISO : NC - Focale : NC


 
1


17 commentaires

José Manuel


Messages : 4866
Ville : BLS (14)
Pays : france


Contacter ce membre
Posté le 2020-03-29 15:12:24 [Signaler un abus]

une image qui interpelle... j'aimerais en savoir plus


curieuxdenature


Messages : 1302
Ville : houplines (59)
Pays : france


Contacter ce membre
Posté le 2020-03-29 16:25:50 [Signaler un abus]

Une lecon en art visuel dans le domaine de la photographie. L'auteure s'appuie sur la réalisation d'une vue fixe, mobilisant technique contemporaine et s'exprime par une exemplaire création d 'image.
Les notions de cadres, de cadrage, de composition, de lumières ont ici toutes leurs places et sont magnifiquement maitrisées.
Elle invente un procédé d'artiste pour une expression personnelle. Manque l'index de la main, comme s'il était occupé a appuyer sur un bouton virtuel, sensé amener l'image sur le smartphone, nous la pointer virtuellement, nous incitant a la regarder. L'auteure prouve encore et plus que jamais qu'elle tient au creux de sa main l'originalité en matière de photos. Bravo Excellent.


ChB


Messages : 1405
Ville : La Rochette (16)
Pays : France


Contacter ce membre
Posté le 2020-03-29 16:33:57 [Signaler un abus]

"C'était moi au temps de ma splendeur" semble dire cette main épaisse, parée d'une touche d'élégance.
"J'étais admirée, miroir de tous les regards jusqu'au jour où le verre s'est brisé, étalant les brisures de l’âme."
J'aime ce jeu de ping-pong des regards. La main force le notre à se plonger dans celui de la Dame peinturlurée. Elle nous renvoie à son tour sur le dos des personnages qui nous provoque un retour fulgurant dans le cadre . Le jeu recommencera sans cesse jusqu'à n'en plus finir.
Ici ce n'est pas l'esthétique colorée qui s'impose mais le dialogue qui nous est proposé.


Pour visualiser les 14 autres commentaires rattachés à cette photo
ou poster vous-même un commentaire, vous devez vous identifier...

Pseudo :
Mot de passe :
Enregistrer mes identifiants
Vous n'êtes pas encore inscrit ? Cliquez ici !

Copyright © 2006 Abricot Média SARL. Tous droits réservés